COVID-19 et votre chien
19 janvier 2021 | Chiens

Pandémie et confinement: 5 impacts de la COVID-19 sur votre chien

Parlons du sujet de l’heure : la COVID-19 qui a bouleversé nos vies. Confinés, masqués, souvent stressés, nous sommes tous dans le même bateau. Mais qu’en est-il de votre chien qui lui, ne sait pas qu’il y a une pandémie? Ces changements apportés à sa routine et son environnement provoquent frustration et confusion. Découvrons ensemble 5 facteurs qui pourraient affecter le bien-être de votre chien et des pistes de solution.

1- Le port du masque

Il est probable que votre chien se mette à aboyer si vous croisez quelqu’un qui porte un masque sur la rue. Et ce n’est pas étonnant. Avouons que même pour nous, il a fallu un moment pour nous habituer au masque. Imaginez pour votre compagnon qui, soudainement, ne reconnait plus les visages, même les plus familiers. Il ne peut plus lire les expressions faciales des humains qui lui semblent différents. Il a donc perdu ses repères, ce qui est source d’anxiété et de peur.

2- Le changement de routine

Vous passez plus de temps à la maison, donc plus de temps avec votre chien. Bien qu’au début ceci ait pu ressembler à des vacances, quelques mois plus tard, votre cohabitation perpétuelle commence à avoir des répercussions. Autrefois, il avait l’habitude de faire de longues siestes en votre absence, d’avoir plus de quiétude et il aimait la sécurité de sa cage. Voilà qu’aujourd’hui, il est constamment stimulé par les bruits, les déplacements, les sons ou votre voix. Il est même possible qu’à l’occasion vous le nourrissiez en dehors de ses heures habituelles, question d’avoir un peu de tranquillité pendant votre réunion zoom… Le résultat? Votre chien pourrait devenir grognon, irritable. Même que tous ces bouleversements à la routine pourraient déclencher de l’agressivité chez certains, nos chiens n’ayant pas été préparés à vivre un confinement.

3- La transmission de notre stress

Le chien est une véritable éponge émotive et, tout comme il ressent notre peine ou notre énergie positive, on peut tout aussi bien lui transmettre notre stress. Il a bien compris que quelque chose ne va pas. Vous évitez les autres, vous ne recevez plus de visite, vous avez peut-être perdu votre boulot ou vous devez gérer votre entreprise à distance : votre chien va percevoir toute cette énergie négative. Il le sentira dans votre humeur changeante, mais aussi par l’odeur qui émane de vous quand vous êtes stressé. Il le sent. L’odorat d’un chien est une chose fascinante!

4- La distanciation sociale

Au-delà de la distanciation physique, il y a la distanciation sociale. Confinés, loin de nos proches, interdits de visite et de rassemblement, nous sommes durement touchés dans notre besoin de rencontrer notre prochain, et il y a un impact certain sur nos chiens. Même si votre chien est diplômé de la meilleure école de dressage qui soit, il a besoin de valider ses acquis dans différentes situations. Un chien répondra souvent différemment à la même expérience si on le place dans un nouvel environnement. Pire encore, la vente record de chiots cette année nous laisse présager bien des problèmes de comportement lors d’un retour à la normal, ces petits n’ayant pas pu développer de comportement adéquat grâce à un contact avec d’autres chiens.

5- Anxiété de séparation

Voici la grande championne des troubles liés à la COVID-19  chez le chien! Plusieurs experts de comportement canin appréhendent le « retour à la normale ». Qu’est-ce qui arrivera lorsque votre compagnon n’aura plus ses cinq marches par jour? Que soudainement vous devrez vous absenter? Peut-être avez-vous déjà remarqué des modifications de son comportement. Vous suit-il partout dans la maison? A-t-il de la difficulté à accepter que vous fermiez une porte pour vous isoler, ne serait-ce que simplement pour prendre une douche? L’anxiété de séparation est souvent la manifestation de la frustration, de la peur et peut s’avérer un déclencheur d’agressivité ou même de dépression!

La garderie de jour: une solution à envisager!

Bien que la tentation soit forte de garder notre chien près de nous toute la journée pour pouvoir le cajoler quand bon nous semble, ce n’est pas la solution idéale pour lui. Pensez à son bien-être. Comment? En lui permettant de socialiser. En effet, les chiens ne contractent pas la COVID-19 et ne la transmettent pas. Comme il n’y a aucun souci sur le fait qu’il soit vecteur de la maladie, pourquoi ne pas lui offrir une garderie de jour? Il pourra ainsi maintenir une routine, bâtir sa confiance et son indépendance et valider ses acquis dans un environnement stimulant et sécuritaire. Ces journées de répit pourraient bien s’avérer bénéfiques… pour vous deux!

Chez MUZO, nous avons développé deux styles de garderies pour chiens, afin de pouvoir accueillir des chiens qui ont des personnalités et des besoins différents.

Prêt à tenter l’expérience? Obtenez tous les détails dont vous avez besoin et découvrez tous les bienfaits qu’une garderie de jour peut apporter à votre chien. Communiquez avec nous, il nous fera plaisir de répondre à toutes vos questions.

514 931-1117
info@muzohotel.com


Sources :

The Washington Post

https://www.washingtonpost.com/lifestyle/2020/08/24/dogs-behavior-coronavirus/

Ici Radio-Canada 

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1695636/adoption-animaux-covid19-coronavirus-accueil-chien-chat

https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/jonction-11-17/segments/entrevue/212972/chiens-therapeute-comportements-pandemi

La Presse 

https://www.lapresse.ca/societe/animaux/2020-04-10/attention-aux-effets-du-confinement-sur-les-animaux-domestiques?fbclid=IwAR3nQ0r0Zkdu6nIcA1zKdHSuSFhABCkcnORrDAzibQEmWhftxdqPnac4Exs

https://www.lapresse.ca/societe/animaux/2020-06-06/les-chiots-plus-populaires-que-jamais-en-periode-de-confinement

Autres publications